Trophée MAP - Le 630 termine 6eme !


Un parcours complexe, deux passages de front, des conditions de vent variées en force et en direction, des courants de marées impitoyables et des concurrents qui ne lâchent rien : pour son millésime 2015 le Trophée Marie-Agnès Péron est resté fidèle à lui même ! Dans cette formidable course d’apprentissage, le 630 et moi arrivons à tirer notre épingle du jeu et passons la ligne d’arrivée samedi matin en sixième position, au terme de 1j 17h 37m 40s de course. Cette fois-ci je vous propose un récit de la course en vidéo !

De ce que je n'ai pas pu filmer, je retiendrai en particulier les surfs à plus de 13 noeuds la première nuit dans des grains orageux qui ont balayé la flotte et surpris plus d'un bateau. L'autre épisode marquant de la course fut à la toute fin : je me bats jusqu'au bout et arrive à décrocher ma 6eme place en doublant le n°667 à 500 mètres de la ligne d'arrivée malgré une avarie survenue à la chaussée de Sein qui m'a obligé à finir la course dans les petits airs avec un ris dans la Grand-Voile.

(photo Simon Jourdan) Pas forcément très reposé après seulement un peu plus d'une heure de sommeil en deux jours, mais très content de n'avoir rien lâché jusqu'à la fin! On aperçoit derrière moi la Grand-Voile dont j'ai dû réduire la surface en prenant un ris malgré les conditions très calmes à l'arrivée, suite à la rupture de mon point d'écoute.

J’en profite pour saluer trois collègues qui ont du se retirer de la course. L’un, Clément du 802, sur blessure au poignet, l’autre, Gilles du 624 pour avoir abîmé son mât lors du transport de son bateau par la route vers Douarnenez et enfin Nikki du 741 qui a subi des problèmes de pilote automatique pendant la course. L’occasion de se rappeler que nos projets sont très fragiles et qu’ils tiennent à peu de choses. Bon courage aux uns et aux autres, je leur souhaite de repartir naviguer au plus vite ! A bientôt, Nicolas

Classement Prototypes : 1 – 865 Davy Beaudart (Flexirub) 2 – 800 Frédéric Denis (Nautipark) 3 – 753 Luke Berry (Lukeberry_sailing.com) 4 – 716 Axel Trehin (Raoul Pastèque) 5 – 304 Fidel Turienzo (Satanas) 6 – 630 Nicolas D’Estais (Librairie Cheminant) 7 – 667 Ludovic Mechin (Microvitae) 8 – 871* Benoit Hantzperg (Mini Moi) 9 – 869* Remi Aubrun (Le saucisson Henaff) 10 – 880* Julien Pulvé (Novintiss) 11 – 866* Ian Lipinski (Entreprise(s) Innovvante(s) ) 12 – 491 Robin Marais (Rest. La Menthe Lyon) 13 – 629 Olivier Jehl (Zigoneshi) 14 – 759 Romain Mouchel (romainmouchel.com) 15 – 754 Laurent Morisseau (Morisseau Consulting) 16 – 551 Julien Hereu (Teamoceannovox.com) 17 – 427 Thomas Guilbaud (Technip) 18 – 879* Mathieu Bourdais (Tous au Large) 19 – 352 Edouard Recton (Aven Belon Nautique) 20 – 867* Laurent Picard (O.R.A) 21 – 138 Thomas Grandin (Poch’trot) (*) futur bateau de série Abandons : 802 Clément Bouyssou (Association Orion) 787 Jaanus Tamme (Ropeye) 741 Nikki Curwen ( Go Ape!) 624 Gilles Avril (Ciber.fr)

(photo Simon Jourdan)

PS : Un grand merci au Winches Club, organisateur de l'épreuve et à ses bénévoles. Une bière fraîche et un repas chaud complet attendait chacun des concurrents à leur arrivée, à toute heure du jour et de la nuit !


© 2020 Nicolas d'Estais

  • Facebook Clean Grey
  • Twitter Clean Grey
  • Instagram Clean Grey
  • LinkedIn Clean Grey
  • YouTube Clean Grey